Accueil>Base Documentaire>Revue de presse>Poudres Hermillon lorgne vers le marché de la 3D

Poudres Hermillon lorgne vers le marché de la 3D

LE SPÉCIALISTE DES POUDRES EN ALUMINIUM, QUI A RÉALISÉ UN BON EXERCICE 2015, ESPÈRE QUE LA FABRICATION ADDITIVE VA RAPIDEMENT GRANDIR.

 
(...)


«À l'origine, le métal était même amené directement sous forme liquide, dans des poches spéciales», rappelle Yves Durbet (photo), responsable maintenance de
Poudres Hermillon. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, ce qui oblige donc à refondre le métal livré en lingots avant de le transformer en poudres (certains
grains sont issus d'aluminium en feumes directement découpées). Mais une bonne partie de la matière demeure fournie par l'usine voisine, même si les
deux entités ne sont plus dans le même groupe : l'usine de Saint-Jean est désormais pilotée par Trirnet et l'activité poudres, elle, est depuis 1999 filiale de
l'Américain U.S. Metal Powders (USMP), un groupe industriel indépendant. L'un de ses marchés historiques est le béton cellulaire : mélangé à l'eau, les poudres produisent une réaction chimique qui génère les bulles dans le matériau. Mais la PME de 33 personnes sert aussi les marchés de l'industrie chimique, du solaire, des encres et peintures ou encore .. . des carburants pour l'aéronautique : ses poudres ultrafines sont par exemple utilisées comme combustible solide
dans les lanceurs d'Ariane. 

UN MARCHÉ DIFFICILE

Après deux années difficiles, la PME savoyarde a connu un millésime 2015 faste, avec un chiffre d'affaires de 22,5 M€ et un résultat net positif, contre 17,5 M€ et des pertes en 2014. Et si l'entreprise réalise plus de 50 % de son activité à l'export, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie, ce regain de forme est surtout dû aux commandes du groupe français Delachaux et de sa filiale Railtech (poudres pour soudures aluminothermiques).

(...)

POUR TIRER SON ÉPINGLE DU JEU, POUDRES HERMILLON VISE LES MARCHÉS DE NICHE À PLUS FORTE VALEUR AJOUTÉE. 

(...)

Article Eco des Pays de Savoie - Par Eric Renevier

Pour lire l'article en entier, télécharger le document ci-contre